Chili le voyage

flien Où pêcher ? flien Chili

Les préparatifs

Partir au Chili est assez simple. Pas de visa, pas de vaccins spéciaux. Il suffit de posséder un passeport en règle.

Pour le courant, pas de surprise, c'est du 220 V avec les mêmes prise qu'en France, donc pas de souci pour recharger les accu des appareils photo et caméscope.

Attention, le soleil tape très fort, les UV sont compris entre 8 et 10 ! Il faut impérativement prévoir une crème solaire efficace, des gants, un chapeau ou une casquette à rabat. Mais la pluie peu être de la partie (nous ne l'avons pas rencontrée) et dans ce cas des sacs étanches pour ranger des vêtements secs sont fort appréciables.

Si vous êtes moucheurs, il est interdit d'apporter des mouches montées avec des plumes et des plumes (à cause de la grippe aviaire). Il faut donc monter vos mouches uniquement en poil et en matériaux synthétiques. Il y a du matériel et des matériaux sur place, mais compte tenu du planning, il vous sera difficile d'en monter (sauf peut être la nuit).

Vous serez informé régulièrement par mail, n'hésitez pas à échanger les infos avec les membres de votre groupe.

2 semaines avant de partir, nous avons reçu des photos d'un saumon de 24kg considéré comme un spécimen.

Faire sa valise en tenant compte des contraintes de poids (cuillers, plombs, …). 20 kg + 8 kg (vol intérieur) très difficile à réaliser en combinant pêche au lancer et pêche à la mouche.

Documents de voyages

Rien de spécial : carte d'identité, passeport, carte de crédit, billets d'avion, ordonnances (si besoin).

Chili c'est où ? Il fait quel temps ?

C'est en bas à gauche sur nos cartes ! Mais c'est super loin. En fait, la question qu'il faut se poser c'est "où vais-je pêcher" car le Chili s'étale sur plus de 4300 km le long de l'Océan pacifique.

Pour vous repérer cherchez la ville de Puerto Monte. Pour la météo, c'est cette ville qui sert de repère.

En route pour le Chili 

Le jour le plus long ! 11.700 km , 15H de vol de Paris à Santiago

  • départ de Paris Charles de Gaulle
  • arrivée à Santiago sans escale
  • vol intérieur jusqu'à Puerto Monte en 2heures
  • transfert vers le lodge en 4x4, environ 2 heures

Nous sommes enfin arrivés ...

Arrivée au lodge  "Ruca Chalhuafe"

chili 2008 ruca chalhuafe Le lodge surplombe le lac LLanquihe et se trouve à proximité du volcan Osorno au sommet duquel se trouve ... une station de ski !

Superbe lodge en bois, tout confort, la région est superbe, montagneuse avec plusieurs volcans mais aussi très près de la mer. Le Rio Pretrohué sur lequel nous avons pêché se jette dans la mer après un parcours d'environ 70 km.

On nous avait bien prévenus, attention au Chili il pleut beaucoup. Nous étions prêts à l'épreuve avec un équipement adapté à cette éventualité (sacs étanches, vêtements de rechange, ...) et puis comme partout la météo change quand on arrive (doit y avoir un chat noir dans l'équipe). Ciel bleu, température estivale (normal on est en été en février) mais tout de même Puerto Monte n'est pas très loin de l'île de Chiloé un endroit réputé pour son climat ... Attention aux UV !

Il faudra donc à nouveau s'adapter, ranger les plastiques et s'enduire de crème solaire et de protection pour les lèvres car ici on ne rigole pas avec les UV, vous remarquerez que sur certaines photos nous sommes bien blancs ce n'est pas pour faire un genre mais bien pour éviter les brûlures du soleil.

Régulièrement il passe des camions citernes remplis d'alevins de saumon qui sont placés dans de grandes cages sur le lac et ailleurs, car en arrivant au Chili on découvre que ce pays est le deuxième exportateur de saumon après la Norvège ! A Puerto Monte il y a des centaines de chalets en bois qui servent à héberger les travailleurs saisonniers des "usines à saumons".

Le retour

Quelques jours après notre retour, nous avons appris (pour certains avec horreur) la prise de 41 saumons par 2 pêcheurs français !

Informations 2009

chili 2009 michel Michel Passault qui est retourné au Chili en 2009 m'a signalé que les saumons étaient plus gros, 90% dépassaient le mètre et parmi les plus grands, 3 poissons pesaient entre 24 et 25kg.

Il a pris 6 saumons et son coéquipier plus de 20 et une quantité de truites au Rapala.