Pêche - Loisirs

marque= et categorie=toutes et technique=toutes

plus de 100 réponses, préciser votre question
rechercher d'autres articles de pêche
Page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10 Suite
La longue coulée - Henri Limouzin romanlivre pêche Autre vue  La longue coulée - Henri Limouzin roman  
Collection parole de pêcheur
Acheter cet article chez Amazon
 Molix  Le Jugulo Casting Jig de Molix  
Le Jugulo est construit à partir de métaux hautement résistants pour faire face aux mâchoires "étaux" des carnassiers européens et tropicaux. Taillé comme une lame, son corps aérodynamique est caractérisé par une disposition décentrée du poids qui offre une nage comparable à celle des poissons-fourrages marins. Avec ses performances de lancer hors normes, le Jugulo s'utilise aussi bien du bord qu'en bateau. Disponible en 45mm 5g, 55 mm 10g, 70 mm 20 g, 90 mm 40g, 100 mm 60 g et 110 mm 80 g Le Jugulo casting Jig est armé avec un hameçon triple de qualité supérieure Owner ST46
Acheter cet article chez Amazon
Les bamistes : les moulinets Peerless Bam Peerless Bam  Les bamistes : les moulinets Peerless Bam  

Acheter cet article chez Amazon
Atlas pratique de la pêche en rivière pêche en eau doucelivre pêche Atlas  Atlas pratique de la pêche en rivière pêche en eau douce   | toc | pêche au coup
La majorité des pêcheurs débute en eau douce, le plus souvent par la pêche au coup. Un endroit agréable, des amorces, une canne, du fil et un flotteur, il n'en faut pas plus pour pratiquer cette technique. Mais d'autres méthodes peuvent être utilisées telles la pêche à la mouche, au vif, au lancer, au fond, à l'anglaise et au toc. Toutes ces stratégies sont étudiées dans l'Atlas pratique de la pêche en rivière.
Essentiellement pratique, l'ouvrage est largement illustré par des photos et des schémas qui permettent de détailler avec précision les montages et les différentes méthodes de pêche.
Acheter cet article chez Amazon
 Mitchell  Moulinet Mitchell Mag-Pro RTZ  

Acheter cet article chez Amazon
Poissons des lacs naturels français : Ecologie et évolution des peuplementslivre pêche   Poissons des lacs naturels français : Ecologie et évolution des peuplements  
Présentation de l'éditeur Après une présentation synthétique de l écologie des lacs, les exigences écologiques de 27 espèces sont détaillées, avec leurs stratégies de reproduction, des données sur la croissance et la structure des populations. L évolution de la composition des peuplements, en fonction du niveau d eutrophisation du milieu, est traitée. Les différents aspects de gestion et de conservation des populations, menacées pour certaines, sont également évoqués. Cet ouvrage de référence destiné aux ichtyologues, biologistes et écologues intéressera aussi les gestionnaires de milieux aquatiques.
Acheter cet article chez Amazon
La perche poissonlivre pêche Bornemann  La perche poisson  carnassiers
Au coup, au lancer
Michel Pollet
Acheter cet article chez Amazon
 Tackle House  Leurre coulant Tackle House Shibuki V159LS Long Slide  

Acheter cet article chez Amazon
Les secrets de l'amorce et de l'amorçage pêche au couplivre pêche Bornemann  Les secrets de l'amorce et de l'amorçage pêche au coup  Pêche au coup
Marc Fesnières
L'amorce est un sujet qui de tout temps à fait couler beaucoup d'encre et beaucoup de salive. Cela n'est certainement pas à la veille de s'arrêter. Le commun des pêcheurs s'imagine que les spécialistes de la compétition possèdent des secrets. Cela est faux. Ils ont des trucs à la portée de tous, dont le plus efficace consiste à apporter un soin méticuleux quant à la qualité et au choix des produits. Certaines farines ne donneront satisfaction qu'à une époque de l'année et sur un poisson donné. Voilà en vérité les vrais secrets qu'il faut pénétrer et c'est la raison pour laquelle nous avons essayé de déterminer pour chaque produit les conditions où son rendement serait optimum. Les différents composants d'un mélange peuvent être variés. Il est facile à constater, lors d'un concours notamment, que parmi les nombreux champions locaux et nationaux, les amorces ne se ressemblent pas du tout et pourtant tous prennent du poisson. L'amorce est une des clés de la réussite, encore faut-il savoir l'employer et en exploiter toutes les possibilités. Quelquefois, les poissons sont bien venus sur le coup mais le pêcheur n'arrive pas à les prendre car la ligne ne passe pas à l'endroit désiré. Une ligne bien montée et conçue selon l'endroit pratiqué est bien souvent un complément indispensable. C'est ce tout qui fait le bon pêcheur et non pas uniquement l'amorce miracle à laquelle succombent tous les poissons.
Acheter cet article chez Amazon
   Les plaisirs de la pêche en montagne  
La pêche et la montagne Du fait de son altitude et de son éloignement des zones urbaines, la montagne est un univers à part. Ses charmes et ses bienfaits sont indéniables et reconnus de tous, mais un minimum de préparation est indispensable pour ne pas prendre te risque de transformer votre journée ou votre séjour de pêche en «galère». Le partenaire Il est préférable de partir à deux (ou plus ! pour une partie de pêche en milieu montagnard, surtout si vous n'êtes pas familier du secteur. En effet, (e moindre problème peut très vite se révéler insoluble si, par exemple, vous vous retrouvez pris au piège d'une montée subite des eaux, ou si vous vous blessez. Dans tous les cas, être deux facilite beaucoup les choses : vous pourrez vous entraider pour le portage du matériel, le franchissement des passages délicats... De plus, le fait de pratiquer chacun une technique différente vous permettra de «cerner» plus rapidement les impératifs du moment. La météo On ne le répète jamais assez, les conditions météorologiques en montagne évoluent très rapidement. Cela signifie que les conditions de fin de journée sont souvent différentes de celles que vous avez connues en partant le matin. Dans la plupart des cas, le déroulement de votre sortie de pêche n'en sera pas bouleversé, mais mieux vaut prendre quelques précautions : se renseigner sur les prévisions météorologiques, emporter des vêtements supplémentaires... Il m'est arrivé (plus d'une fois] de partir à la pêche en pantalon de toile et tee-shirt, et de revenir dans 20 cm de neige, et ceci en plein mois d'août ! Le casse-croûte N'hésitez pas à emporter, en plus de votre casse-croûte, des aliments riches en calories ; l'effort physique que vous allez fournir se chargera de les brûler. Pour ma part, j'ai toujours dans mon sac, ou dans des poches facilement accessibles, des barres de céréales «énergétiques» que je consomme au gré des besoins. C'est pratique à transporter et à manger, et permet d'éviter le «coup de pompe» après l'effort. En ce qui concerne l'eau, elle est fréquente en montagne et souvent potable. Une gourde de un litre peut alors suffire ; vous compléterez le remplissage au fur et à mesure. L'équipement En montagne plus qu'ailleurs, il est indispensable d'emporter quelques vêtements «de secours». Parmi les incontournables, la veste chaude et/ou imperméable vous permettra de supporter tout changement de temps ou de température. Une paire supplémentaire de chaussettes en laine est recommandée. Si vos chaussettes sont humides, n'hésitez pas à les changer, cela sera bien plus confortable et vous éviterez les ampoules. Dans le cas où votre parcours de pêche nécessite une marche d'approche importante, prévoyez un sous-vêtement de rechange afin de remplacer celui qui est humide. Facultatifs mais recommandés, une paire de gants légers et un bonnet en polaire peuvent être utiles, sachant que la chaleur corporelle s'échappe en priorité par les extrémités. Croyez-en mon expérience, il est impossible de modifier ou refaire un montage de pêche avec les doigts gelés ! La pêche Je n'ai pas de préconisation particulière en ce qui concerne la pêche proprement dite. Je ne peux que vous conseiller d'être prévoyant. Votre «camp de base» étant généralement éloigné du site de pêche, il vous sera difficile d'y retourner pour récupérer un matériel manquant ou changer un équipement défectueux. D'autre part, il peut être judicieux, dans la mesure du possible, de prévoir un matériel polyvalent, qui vous permettra, le cas échéant, d'utiliser deux, voire trois techniques différentes, et ainsi de «coller» au mieux aux conditions de pêche, car elles peuvent changer en cours de journée. Ce cas de figure est récurrent en lacs, notamment. Avec près d'un million et demi de pratiquants*, la Fédération de pêche est la deuxième plus grosse fédération sportive, derrière le football et devant la chasse et le tennis ! Si elle est pratiquée à tous les âges, dans tous les cours d’eau, en plaine ou en ville, la pêche trouve en montagne un merveilleux terrain de jeux. Moins accessible, plus exigeante, la pêche en montagne se pratique dans un décor grandiose. C’est ce que nous propose de découvrir en images un passionné : Laurent Madelon. * Source : Fédération nationale pour la pêche en France.Au sommaireLa pêche et la montagne : différences fondamentales entre la pêche en plaine et la pêche en montagne ; conditions physiques « minimales » requises, alimentation, vêtements… ; problèmes techniques ; règles de bon sens et de sécurité. Le milieu montagnard : impact de l’altitude ; pauvreté et richesse du biotope ; spécificités des races « montagne » des poissons (et batraciens) ; domination des salmonidés ; rôle de la météo sur le biotope et sur l’activité pêche. Les races piscicoles : truite Fario ; truite arc-en-ciel ; omble chevalier ; saumon de fontaine ; cristivomer ; ombre commun. Les parcours : ruisseaux, torrents, rivières, lacs naturels et lacs de barrage ; Les saisons ; Les techniques : appâts naturels, leurres, mouche. Le principe du no kill. Les acteurs de la pêche : associations locales de pêche et fédérations départementales ; leur rôle dans la protection des milieux aquatiques et dans la réglementation.
Acheter cet article chez Amazon
Page 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10 Suite