Carnassiers aux leurres

flienPêche  flienCarnassiers  flienTechniques   *

La pêche des carnassiers aux leurres

La pêche au lancer avec des leurres n'est pas réservée au brochet. 

La plupart des carnassiers se prennent aux leurres : brochetperche , sandre , silure et aussi truite , saumon . Quelques Cyprinidés, comme l'aspe, le chevaine, le barbeau sont susceptibles de mordre au leurre.

Les principaux leurres sont les cuillers , les leurres souplesou LS, et  les poissons-nageurs , les spinnerbaits .

La pêche au leurres se pratique du bord ou en bateau.

frenzy diving minnow

La matériel de base pour la pêche aux leurres

Une canne à lancer, un moulinet et quelques leurres suffisent pour débuter. 
L'ensemble canne-moulinet doit être équilibré juste devant le moulinet. 
Remplir le moulinet de Nylon ou de tresse.

Une épuisette robuste, profonde et assez large (environ 1 mètre) permet d'accueillir un beau brochet. Éviter d'utiliser une gaffe ! C'est incompatible avec la remise à l'eau des poissons. Choisir de préférence un épuisette comportant un dispositif d'accrochage, c'est plus pratique car vos deux mains seront libres, de plus vous n'oublierez pas vôtre épuisette sur la rive au cours de vos déplacements.

Un baîllon à bouts ronds pour éviter de blesser la mâchoire des poissons, et une pince assez longue pour décrocher les hameçons sans risque pour vos mains seront très utiles.

Prendre un gant en cuir de jardin pour éviter les morsures. Attention, le brochet même s'il paraît épuisé voir mort peut subitement sauter et vous mordre en se débattant. Bien le maintenir, le temps de décrocher le leurre, de prendre la photo et de le remettre à l'eau. Le gant doit être humide pour éviter d'abîmer le mucus du poisson qui est une protection contre les maladies.

Un peson allant jusqu'à 20 kg devrait suffire. Rappel, on n'accroche pas les poissons par les ouies avec le crochet du peson ! Ce crochet est prévu pour accrocher un sac de pesée. Si vous n'avez pas de sac de pesée, laisser vôtre poisson dans l'épuisette, placer le crochet du peson sous un des bras, peser le tout. Il suffit ensuite de déduire le poids de l'épuisette (environ 1 kg).

N'oubliez pas vôtre appareil photo, qui doit être conservé dans une boîte étanche. Le ranger immédiatement après usage pour qu'il ne tombe pas à l'eau !

Le moulinet pour la pêche aux leurres

Pour débuter, il est préférable de pêcher avec un moulinet à tambour fixe. La pêche aux leurres consiste à lancer et à ramener cuillers, poissons-nageurs, ... pendant plusieurs heures, qu'il pleuve ou qu'il vente. Par conséquent, le moulinet doit être de bonne qualité, sans toutefois vous ruiner.

Il ne doit pas y avoir de vibration dans le moulinet lorsqu'on ramène le fil. Certains moulinets possèdent 2 manivelles, ce qui peut paraître surprenant (laquelle tenir dans la main ?), en fait c'est par soucis d'équilibrer le moulinet avec 2 manivelles symétriques par rapport à l'axe de rotation.

Le frein doit être efficace et progressif. Le frein arrière est  mieux adapté, car il est accessible pendant la lutte avec le poisson.

La canne pour la pêche aux leurres

La canne mesure entre 2,40m et 3,40m, une canne polyvalente mesure 2,70m. La canne peut être télescopique ou en plusieurs brins. La puissance doit être comprise entre 10g et 50g.

Dans un premier temps, acheter une canne économique, pas nécessairement en carbone. Il est préférable de posséder un équipement complet de bon niveau, plutôt qu'une canne superbe et un moulinet bas de gamme, ou le contraire.

Les cannes à leurres sont en fibre de verre, ou en carbone (HM, MI, titane), les anneaux sont en céramique, en OAL ou en SIC. Les meilleures cannes sont en carbone avec anneaux SIC.

Nylon, tresse et bas de ligne pour la pêche aux leurres

Une fois la canne et le moulinet achetés, il faut choisir entre Nylon et tresse. Je vous recommande le Nylon pour débuter, car il est souple et amortira certains gestes brusques de vôtre part, ou les départs surprise du brochet. 

La tresse est sans élasticité, on ressent mieux les touches, les accrocs, ... mais il faut avoir un moulinet avec un excellent frein et si possible avec une bobine en métal. En cas d'accrochage, surtout sans bateau, il est très difficile de casser une tresse, et c'est vôtre canne qui risque d'en subir les conséquences.

En fonction du poisson recherché, le Nylon aura un diamètre de 22 à 28 centièmes, ce qui correspond à une tresse  de 16 à 18 centièmes, soit plus de 8kg.

Le brochet possède une multitude de dents qui risquent de couper le fil de Nylon ou la tresse. Il faut donc intercaler un avançon en acier ou en Kevlar de 20 à 30 cm entre la ligne et le leurre. Un émerillon servira au raccordement et évitera le vrillage du fil.

Les leurres pour la pêche des carnassiers

Dans un premier temps, procurer vous quelques cuillers tournantes ou ondulantes, des leurres souples, inutile de partir avec trop de leurres. D'une part, ils pèsent dans vôtre boîte, et d'autre part vous allez hésiter entre celui ci ou celui la.

Le leurre le plus populaire est la cuiller tournante , car elle est très facile à employer. Les cuillers ondulantes sont généralement plus lourdes, car elles sont destinées à la pêche en profondeur.

Les cuiller Rublex, Mepps, Suissex sont des valeurs sûres. 

Les spinnerbaits , sont des leurres hybrides comportant une cuiller et un hameçon jig. Ces leurres venus des Etats-Unis sont de plus en plus populaires car ils prennent beaucoup de poissons, et aussi parce qu'ils passent bien dans les endroits encombrés par la végétation (plantes, branches, ...).

Pour la pêche des carnassiers en surface prévoir un assortiment de poppers , de poissons-nageurs flottants, de jerkbait et de stickbait , un leurre qui flotte verticalement.

D'autres leurres existent et sont plus ou moins utilisés comme le devon, le plug, ...

brochet leurre rapala  

Les poissons-nageurs mesurent entre 9 et 15 cm (à la traîne on se sert de modèles plus grands encore). Il en existe de toutes tailles et de toutes couleurs, les plus connus sont les Rapalas , mais maintenant ils en arrivent de plus en plus d'Asie. Les leurres à couleurs holographiques sont très attirants.

Pour la pêche de la truite, de la perche et du black-bass les leurres seront plus petits, de 3 à 5cm.

On distingue les leurres flottants, pour la pêche en surface, les suspenders qui restent entre deux eaux, et les plongeants qui pêchent en profondeur.

Les leurres de surface s'emploie par beau temps, quand l'eau est claire.

Les "countdown" sont des leurres qui descendent à vitesse constante. Il suffit de compter dans sa tête le nombre de secondes (approximativement) pour avoir une idée de la profondeur atteinte.

Vous pouvez améliorer vos leurres en ajoutant des marques de peinture ou des plumes, ... 
Attention, les poissons ne perçoivent pas les couleurs comme nous. Donc, ne soyez pas étonné de voir des leurres vert pomme ou orange fluo. Les carnassiers sont attirés par ces leurres même si nous ne voyons pas à quelle proie ils ressemblent. La forme aussi peut parfois être étrange, mais sachez que les prédateurs attaquent les leurres parce qu'ils ont faim, ou par instinct de défense de leur territoire. Donc, n'importe quel objet susceptible d'irriter le poisson peut être un bon leurre.

En plus de la forme et de la couleur, certains leurres comportent des signaux visuels (oeil, marbrures, ...), sonores (bille, rattle), odorants ou gustatifs (phéromones, ...).

Les leurres peuvent être associés à une bombette pour une meilleur présentation. Voir pêche à la bombette .

Vous rangerez vos leurres, pinces, avançons, ... dans une petite boîte avec des casiers pour éviter que les leurres ne s'emmêlent les uns dans les autres, c'est pénible et dangereux.

Articles en relation avec la pêche aux leurres

les leurres pour la pêche des carnassiers  profondeur de nage des leurres Sakura  profondeur de nage des leurres Gunki  profondeur de nage des leurres Rapala

Vêtements et accessoires pour la pêche aux leurres

Voir pêche au lancer

Action !

Dans la pêche au leurre, comme dans toutes les autres techniques, ce qui compte le plus c'est la confiance en soi et en son matériel. Vous devez être persuadé de posséder le bon matériel et croire qu'il va vous permettre de prendre du poisson. Sinon, rapidement, vous allez lancer machinalement vôtre leurre, vous ne pêcherez plus !

Restez concentré sur vôtre pêche, lancez moins, mais lancer le mieux possible. Prenez des risques (pour vôtre leurre), lancer près des souches, des obstacles, le long des berges, entre les herbiers, ...

Tôt ou tard (tôt c'est mieux !), le brochet ou le sandre fera son apparition, et vous serez récompensé.

La pêche aux leurres est plus productive lorsque l'eau est clair, c'est à dire quand les carnassiers peuvent voir les leurres. En eau teintée, il faut utiliser des leurres plus vibrant, plus coloré, avec des dispositifs sonores (billes, rattle), pour palier au manque de visibilité.

Quand l'eau est claire, vous pouvez apercevoir le poisson, mais sachez que dans ces conditions ils peuvent vous voir également ! Vous devez donc vous camoufler. Restez dans l'ombre, évitez de profiler vôtre ombre sur l'eau. Portez des vêtements non voyants, restez caché derrière la végétation, ...

Progressez silencieusement, car en plus de la vision, les poissons peuvent déceler vôtre présence par les vibrations transmises par le sol et l'eau jusqu'à leur ligne latéral, véritable radar. Par conséquent, ne pas taper sur le sol ou sur vôtre barque.

Pour animer une cuiller ou un poisson nageur, la canne doit être basse. Pour la pêche au leurre souple, la canne doit être maintenue haute.

Le brochet aux leurres

Le brochet est un prédateur qui se nourrit principalement de poissons, d'amphibiens (grenouilles), d'insectes, de mammifères (rongeurs) et parfois d'oiseaux (poussin de poule d'eau ou de canard).

Les petits brochets sont assez faciles à attraper aux leurres car ils sont à la recherche d'alimentation pour assurer leur croissance. Les très gros brochets sont beaucoup plus difficiles à prendre car ils sont souvent isolés (sauf en période de reproduction, mais la pêche est fermée !). Il est donc nécessaire de prospecter beaucoup avant de rencontrer un spécimen (plus d'un mètre).

Souvent, le brochet (ou la perche) suit le leurre mais ne saute pas dessus. Pour l'inciter à mordre, changer la direction du leurre, un coup à droite, un coup à gauche. Si vous êtes en bateau, faire un 8 avec la pointe de vôtre scion, cette manœuvre va ralentir le leurre et intriguer le poisson qui jusque là a hésité.

Pour en savoir plus  sur la pêche aux leurres

DVD sur la pêche des carnassiers aux leurres

Acheter des DVD sur la pêche des carnassiers (brochet, silure, perche, sandre)